Alphabet phonétique de l’OTAN : tout savoir

L’Organisation du Traité de l’Atlantique du Nord ou OTAN (ou NOTA en anglais) est une organisation qui regroupe plus de 33 pays membres. Il faut donc créer un alphabet commun pour améliorer la communication au sein de cet organisme. C’est pour cela que l’alphabet phonétique de l’OTAN a été créé. Il permet la fluidité de la transmission de message dans différents secteurs comme pour l’utilisation de l’alphabet militaire.

Pourquoi l’alphabet phonétique de l’OTAN ?

L’alphabet phonétique de l’OTAN est utilisé pour normaliser la communication entre les différents pays membres. Il est accepté sur le plan international par l’Union Internationale des Télécommunications (UIT). C’est aussi le cas pour l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale ou l’OACI.

Il permet d’éviter les erreurs de transmission radio en faisant de l’acrophonie avec les 26 lettres de l’alphabet. Il sert à assurer que le message a été bien transmis entre les deux interlocuteurs en contournant les problèmes de bruits et de fréquences.

Comment utiliser l’alphabet phonétique de l’OTAN ?

L’alphabet de l’OTAN est assez facile à utiliser, une fois qu’il a été mémorisé. On peut constituer des codes avec quelques lettres comme « Bravo Zulu » pour dire félicitations. Il est aussi possible de l’utiliser avec des chiffres comme pour le cas de « DG4789 » ou « Delta Golf 4789 ».

On peut aussi épeler des mots comme « Alpha November November Uniform Lima Echo Romeo » pour dire ANNULER par exemple. Il est aussi reconnu comme étant un alphabet orthographique.

Il suffit de bien reconnaître les codes et le domaine d’utilisation pour encoder le message suivant la règle de l’alphabet et le décoder en inversant le principe. La qualité de la transmission du code dépendra de la compréhension et du type de communication entre les deux interlocuteurs.

Quelles sont l’histoire et les variantes de l’alphabet de l’OTAN ?

L’alphabet phonétique de l’OTAN, comme nous le connaissons aujourd’hui, a vu le jour dans les années 1957. C’était un nouveau concept de codage alphabétique pour la radiotéléphonie. Il est aussi utilisé comme alphabet militaire pour faciliter la communication lors des interventions militaires. Cependant, avec l’évolution de la technologie et de son utilisation, il existe des variantes propres comme le RAF ou le Alber Baker utilisé dans certains pays.

code
A alpha
B bravo
C charlie
D delta
E echo
F foxtrot
G golf
H hotel
I india
J juliett
K kilo
L lima
M mike
N november
O oscar
P papa
Q quebec
R romeo
S sierra
T tango
U uniform
V victor
W whiskey
X x-ray
Y yankee
Z zulu
0 zero
1 one
2 two
3 three ('tree')
4 four ('fower')
5 five ('fife')
6 six
7 seven
8 eight
9 nine ('niner')
, decimal
100 hundred
1000 thousand
Article précédent Salut Militaire : comment et pourquoi le faire ?
Article suivant Quel est l’alphabet aéronautique ?

Laisser un commentaire

Les commentaires doivent être approuvés avant d'apparaître.

* Champs Obligatoires